Etre blogueur voyage / influenceur voyage

Influenceur voyage
Les blogueurs voyage font envie et pour cause. Selon les médias, le blogueur voyage est un petit veinard qui voyage gratuitement grâce à de nombreux partenariats avec les professionnels du tourisme. J’avoue mes amis pensent souvent que je ne travaille pas. Pour beaucoup encore, un blog n’est un hobbie et absolument pas quelque chose de sérieux.

La réalité est toute autre pourtant…

Au vu de nombreux sujets sur les blogueurs voyages en ce moment (Tout Compte Fait sur France 2, Capital ce soir et bientôt Envoyé Spécial sur France 2), j’avais envie de vous en dire plus sur mon activité et remettre certaines pendules à l’heure. Car aujourd’hui, les reportages TV choisissent de mettre en avant le coté “voyage gratuit” plus que le travail qui découle d’un blog. Et tout cela est bien dommage !

Comme un journaliste, le blogueur voyage est de plus en plus invité pour des voyages de presse et des blogtrips. Normal puisque le blog est devenu un média à part entière. On est loin du blog d’ado Skyblog et aujourd’hui être blogueur peut être un job à temps plein comme n’importe quel métier.

Mon blog existe plusieurs années, je suis donc souvent invité sur des voyages de presse ou des blogtrips. J’en accepte parfois lorsque la thématique m’intéresse et que je souhaite produire du contenu sur le sujet en question. Personnellement, je fonctionne au coup de cœur. Participer à ce type de voyage a l’intérêt de me faire découvrir des choses que je n’aurais peut être pas vu par moi même. Cela me permet également d’avoir accès à pas mal d’informations, de rencontrer des personnes que je n’aurais pu approcher sans ma casquette de blogueuse. Beaucoup de voyages que je partage sur mon blog reste du voyage perso avec simplement l’envie de partager avec mes lecteurs mes découvertes.

Comment se passe un voyage de presse, blogtrip ?

blogtrip et voyage de presse
Sur les voyages de presse, le blogueur est invité et ses frais sont pris en charge durant son séjour. On lui montre alors des sites touristiques, découvrir des hôtels, restaurants, participer à des activités, etc. En contrepartie, on attends du blogueurs à ce qu’il en parle sur son blog et sur les réseaux sociaux. On compte alors sur son influence pour capter un public qui pourrait ensuite être intéressé à venir séjourner au même endroit.

Lorsque je pars en voyage de presse, je n’ai aucune obligation d’écriture mais lorsque j’accepte c’est que le sujet m’intéresse. Alors logiquement je partage ce qui m’a plu avec mes lecteurs. Ce partage passe par mon blog bien évidemment mais aussi sur les réseaux sociaux sur lesquels je suis présente (Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest, Youtube)

Partager implique des heures de travail :

  • Prendre des notes en voyage
  • Prendre des photos (et le traitement qui va avec au retour).
  • Le partage sur les réseaux sociaux souvent en live ou en fin de journée
  • L’écriture d’un ou plusieurs articles
  • Un travail de promotion pour faire connaitre mes articles.

Je n’ai pas participé à beaucoup de voyages de presse mais je peux vous dire que ceux auxquels j’ai pris part avaient un programme intense. C’est à dire un lever très tôt, de nombreuses visites et une arrivée en chambre tardive. Au retour, il faut écrire, partager des photos, etc. Ce n’est pas vraiment ce que j’appelle des vacances.

Travailler avec des Offices de Tourisme ou agences

Travailler avec un blogueur voyage

Certains blogueurs sont mandatés par les offices de Tourisme ou des agences pour faire la promotion d’une destination. Une façon de voyager gratuitement ?

Là encore, la réalité est toute autre. Le blog est un média online comme un autre. Si un blogueur possède une certaine influence, pourquoi ne pourrait-il pas faire un travail de promotion ? Il est tout a fait possible de rester sincère tout en travaillant pour un OT. Pour cela, le blogueur et l’OT construisent une opération personnalisée qui correspond au blogueur et à l’axe de communication de l’OT.

Dans ce cadre, le blogueur peut être rémunéré et c’est normal !

Le blogueur propose une prestation à l’OT : articles, partage sur les réseaux sociaux, photos, vidéos, etc. dans un délai fixé au préalable. Le blogueur réalise une prestation comme le ferait un photographe par exemple.

Beaucoup d’entreprises payent pour annoncer sur des sites medias ? Pourquoi ne pourrait-on pas le faire sur un blog à travers du rédactionnel ?

En tant que blogueur voyage, je suis régulièrement sollicité pour différents partenariats ou des campagnes rémunérées. J’accepte en fonction de mon planning mais surtout en fonction de ma ligne éditoriale. Je ne souhaite pas perdre l’âme de mon blog, c’est pourquoi je choisis mes sujets avec précaution. Et le plus important pour moi : c’est de rester fidèle à ce que je suis, il est donc important de travailler pour des destinations et des sujets qui me plaisent.

Pour moi, être blogueur voyage c’est un savant mix entre blogtrip, campagnes et voyages perso.

Peut on vivre de son blog voyage ?

Vivre de son blog voyage
A ceux qui pensent ouvrir un blog voyage pour voyager gratuitement, sachez que ce n’est pas si simple. Tenir un blog demande beaucoup de travail et surtout de la passion. Je ne suis vraiment pas sûre que l’on puisse construire quelque chose si le but principal est de gagner de l’argent ou voyager gratuitement. Il existe des tas de blogs voyage et sortir du lot demande d’avoir un style, d’être régulier et de travailler dur. Je n’essaye pas de vous dissuader d’ouvrir un blog, posez vous juste les bonnes questions avant de le faire.

Mon blog a quelques années maintenant et depuis que je m’y consacre en grande partie, je n’ai jamais autant travaillé. Et à la question “est ce que j’en vis ?”, la réponse est tout simplement non. Peu de blogueurs en France en vivent, la réalité est là. Pour ma part, je possède d’autres compétences et c’est l’alternance entre mon job (consultante en freelance) et le blog qui me permettent de gagner ma vie.

A la question “peut on continuer à être sincère en acceptant des partenariats ou en travaillant pour des agences ?” je réponds oui sans hésitation. Tout est une question de choix. Ne pas tout accepter, garder en tête ce que l’on est et ce que l’on souhaite partager. En tous cas, c’est ma philosophie et c’est ainsi que je continuerai à tenir mon blog

Cet été, l’émission Envoyé Spécial sur France 2 diffusera un reportage sur les blogueurs voyage dans lequel je devrai apparaître dans le cadre de ma participation au blogtrip au Kerala Blog Express. C’est mon ami Arnaud du blog Le tour du monde à 80cm qui a été suivi pendant 3 jours. Je devrai faire de brèves apparitions. Pour moi, le but était de montrer que la participation à un tel blogtrip est une opportunité pour découvrir une nouvelle région du monde avec l’appui d’un office du tourisme. Et donc se voir ouvrir des portes qui seraient resté fermées en tant que simple touriste. J’espère que le reportage reflétera ce que j’ai voulu montrer… Affaire à suivre !

5 Comments

  1. 1

    argone

    Merci de cette mise au point, car l’angle du reportage de Capital était clairement racoleur et je pense trompeur. Mais ceci dit, j’encourage ceux qui croient vraiment que c’est un moyen de voyager “gratos” d’essayer et on en reparle dans quelques mois !

  2. 2

    Aurélie

    Franchement, je suis consternée par l’angle du reportage de Capital. Déjà, le choix des blogueurs et du blogtrip couverts par le reportage était pour le moins douteux. Ces blogueurs sont connus pour être de toutes les soirées et tous les blogtrips “gratuits”. Ils y vont 90% du temps gratuitement en échange d’une coupe de champagne, de goodies (la remise des sacs lol) ou d’une nuit d’hôtel.

    Bref, ils ne sont pas représentatifs du métier de blogueur voyage professionnel. Pour moi, ce sont juste des personnes en quête d’un ascenseur social. Ils discréditent le travail des blogueurs qui vivent de leur blog. D’ailleurs, Capucine l’a bien précisé, elle est infirmière libérale à côté et a pris des congés pour aller dans ce blog trip. Moi ce reportage m’a plus fait penser à une bande de potes qui s’amuse sous le soleil aux frais de la princesse.

    Avoir un blog, c’est plus qu’un temps plein si on veut en vivre. Donc quand tu vas à un blogtrip, cela se fait contre rémunération. Sinon, c’est que ce que tu as à offrir n’est pas assez sérieux. En même temps, quand je vois le professionnalisme de certains blogueurs, cela ne m’étonne pas que les agences et les OTs refusent de les payer. Entre les articles de deux paragraphes et 3 photos moches qui sortent 6 mois après le blogtrip et ceux qui ont des communautés avec 50 followers… Et là je ne parle pas des blogueurs du reportage qui font un boulot plutôt qualitatif par rapport à d’autres. Mais bon, c’est juste dommage d’avoir mis en avant des personnes qui ne vivent pas de cette activité et sont plutôt là pour profiter… C’était juste racoleur et nullement informatif. Cela contribue aussi à entretenir cette culture du partenariat gratuit gagnant perdant vendu à longueur de journée par les agences…

  3. 3

    Marlene

    Bel article qui explique bien ton métier et le métier de pleins d’autres blogueurs passionnés ! Je viens de regarder le replay de Capital et trouve évidemment dommage qu’ils aient utilisé le thème “voyager gratuit, c’est possible” pour parler du métier de blogueur. Donc cette mise au point à travers ton article est bien explicatif et intéressant. Merci et à bientôt

  4. 4

    Elisa

    Bel article, je partage.
    Amitiés
    Elisa, en Argentine

  5. 5

    Véro

    Cette activité s’ajoute, depuis peu, à la liste des métiers qui font rêver et je comprends parfaitement votre article sous la forme d’une mise au point. Avant le net, ce qui faisait rêver les âmes voyageuses c’était pilote et hôtesse de l’air.

    Nous avons regardé les deux reportages dont il est question comme, si je puis oser une comparaison, on regarde les dessous de la vie d’un footballeur professionnel lorsqu’on participe régulièrement un match avec des copains.
    Mais, pour beaucoup de personnes, dont je suis, voyager est un loisir. Et croyez bien que les « slow-traveller/bloggeurs » que nous sommes ne rêvent pas du tout de monnayer leurs voyages.

    Votre article décrit très bien le rythme auquel il faut s’astreindre pour rester crédible dans la profession. Et que dire de ceux qui n’ont pas, comme vous, une autre activité et dont on ne me fera pas croire qu’ils peuvent toujours choisir leur sujet et donc leur destination. Vous lire, me confirme que le vrai luxe est de voyager et de tenir un blog sans aucune obligation.

    Cet article a un autre mérite, il me fait découvrir votre blog et votre style me donne envie d’y revenir flâner.

    Cordialement

    Véro

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2009 - 2016 Je Papote - Blog Voyage & Gastronomie | Tous droits réservés. | Les textes, recettes et photos sont la propriété du site Je Papote et sont donc protégés.