Voyage en Laponie

La Laponie c’est un peu notre seconde maison. Depuis novembre 2016, nous passons nos hivers en Laponie. Cette année, nous sommes restés en Laponie quasiment toute l’année afin de découvrir le printemps et l’été dans le grand nord.

A travers cette rubrique, je vous propose de découvrir tous nos conseils pour préparer votre voyage en Laponie : Quand partir ? Où aller en Laponie ? Quelles activités faire et à quels prix, etc.

Vous trouverez également des idées d’itinéraires pour réaliser un roadtrip en Laponie. C’est un mode de voyage que nous adorons qui nous a permit de sillonner la Laponie ces dernières années.

Enfin, si vous avez des questions spécifiques pour la préparation de votre voyage en Laponie, n’hésitez pas à rejoindre notre groupe Facebook. Vous pourrez poser toutes vos questions à la communauté amoureuse de la Laponie :-)

Forum Voyage en Laponie Facebook


 Carte LaponieLa Laponie, terres des Sames

La Laponie est une région du nord de l’Europe qui s’étend sur plusieurs pays : le nord de la Norvège, le nord de la Suède, le nord de la Finlande et la presqu’île de Kola en Russie. La majorité des terres se trouvent au delà du cercle polaire. C’est aussi et avant tout le territoire des samis, le dernier peuple autochtone d’Europe.

La Laponie fait rêver par ses grands espaces. En hiver, on peut vivre la nuit polaire avec des journées où le soleil ne se lève pas. En été, c’est le contraire avec des journées à ne plus finir avec le soleil de minuit.

La Laponie est grande et selon les secteurs, les paysages sont vraiment différents. Il est essentiel de bien préparer son voyage en Laponie notamment l’hiver car il y fait très froid. Peu de place donc pour l’improvisation, il vaut mieux avoir bien préparé son séjour.


Conseils pratiques pour préparer son voyage en Laponie

Voici les premières questions à se poser avant de réserver son billet d’avion pour la Laponie. Où et quand partir en Laponie ?

Où aller en Laponie ? Choisir son lieu de séjour en Laponie

C’est la première question à laquelle vous devez répondre. Je vois en effet pas mal de personnes envisageant un séjour en Laponie mais qui ne savent absolument pas où aller à commencer par le choix du pays. Car si vous avez bien lu le début de cette page, vous savez maintenant que la Laponie se trouve sur plusieurs pays :-)

La Laponie norvégienne

La Norvège a quelque chose de magique avec ses nombreux fjords. Vous trouverez en Laponie norvégienne des paysages très différents de la Laponie finlandaise ou suédoise. J’adore personnellement la Laponie Norvégienne, j’y ai pas mal vadrouillé d’ailleurs avec 4 roadtrip en hiver.

Ici, vous ne trouverez pas vraiment les grands sapins pleins de neige comme sur les cartes postales mais des fjords, la mer et des températures plus clémentes le long de la côte. Dans les terres, il y fait plus froid. Les paysages sont blancs, avec peu d’arbres par endroit. On est au cœur de la toundra.

Où aller en Laponie norvégienne ?

Voici quelques suggestions pour un voyage en Laponie norvégienne :

  • Tromsø et ses îles : Tromsø est une ville assez connue pour l’observation des aurores boréales. Et il est vrai que son emplacement privilégié permet d’avoir un ciel dégagé très souvent. Vous pouvez tout a fait rester une semaine dans le secteur de Tromso. La ville n’est pas très grande mais tout autour il y a de quoi s’en mettre plein la vue dans les îles alentours.
    >> Récit de notre road trip à Tromso et ses îles
  • Les Iles Lofoten : plus bas par rapport à Tromsø, les îles Lofoten est un endroit assez exceptionnel. Pour les amoureux de la photographie, c’est une destination idéale car les paysages sont diversifiés. On trouve de jolis spots pour photographier les aurores boréales également ce qui en fait un endroit très sympa si on souhaite faire des photos intéressantes. Les îles Lofoten sont assez étendues, il faut bien compter une semaine sur place, plus si on veut faire des randonnées.
  • Honningsvåg / Cap Nord : Nordkapp en norvégien, est l’endroit le plus au nord de l’Europe. C’est un lieu assez mythique que j’aime beaucoup. On reste rarement une semaine dans ce secteur. Si vous êtes dans l’optique de partir en roadtrip, il est alors intéressant de rouler jusqu’au Cap Nord et de faire une boucle en partant d’Alta par exemple.
  • Kirkenes : A l’extrême nord-est de la Norvège le long de la frontière russe, Kirkenes est un endroit intéressant pour profiter des activités hivernales de Laponie (pêche au crabe, chien de traîneau, motoneige, etc)
  • Karasjok : Si vous avez envie d’aller dans les terres et vous perdre dans la toundra, Karasjok peut être une bonne option. Proche de la frontière finlandaise, c’est une destination parfaite pour un séjour culturel où vous pourrez en apprendre beaucoup sur les samis. Vous pourrez par exemple visiter le parlement sami ou encore le Sápmi Park. Coté nature, il y a de quoi faire également et ici les températures peuvent être glaciales. Immersion garantie !
Comment se rendre en Laponie norvégienne ?

Depuis la France vous pouvez rejoindre la Laponie norvégienne via les aéroports suivants :

  • Aéroport de Tromsø. C’est le plus grand aéroport de la Norvège du nord et on trouve très souvent des prix intéressants depuis Paris.
  • Aéroport d’Alta : à privilégier si vous voulez vous rendre dans le grand Nord. On peut par exemple faire un road trip depuis Alta, remonter au Cap Nord puis redescendre en faisant une boucle.
  • Aéroport de Kirkenes : Je n’ai jamais utilisé cet aéroport et il semble assez difficile de trouver des vols sans devoir faire 2 escales depuis Paris.
  • Aéroport de Narvik : à privilégier si vous souhaitez vous rendre dans les Iles Lofoten.

La Laponie Suédoise

La Laponie suédoise est le secteur que je connais le moins et pourtant j’ai souvent atterri à Kiruna (question de coût pour le billet d’avion et location de voiture). La Suède est pour moi une destination à privilégier si l’on recherche la quiétude. Contrairement à sa voisine finlandaise, la Laponie suédoise connait un engouement moindre pour le moment. Pas que ce soit moins bien mais tout simplement car la région n’a pas lancé de grandes campagnes de communication pour faire venir les touristes français. On trouve en Laponie suédoise de grandes forets blanches, de grands espaces pour s’adonner aux activités hivernales (chien de traîneau, motoneige, etc)

Où aller en Laponie suédoise ?
  • Kiruna : c’est l’endroit que je connais le mieux et qui est très pratique notamment si vous ne voulez pas forcement louer une voiture. Il y a de quoi trouver un hébergement et des activités assez facilement autour de Kiruna. C’est une destination pratique mêlant nature et activités culturelles. Vous pourrez également visiter le célèbre Ice Hotel (où y dormir si vous avez le budget !)
  • Abisko et son parc national : un endroit que je connais mal mais qui propose tout ce qu’il faut pour passer des vacances nature. On y trouve toutes les activités classiques. Abisko est connu pour son observatoire pour voir les aurores boréales (aurora sky station)
Comment se rendre en Laponie norvégienne ?

La solution la plus rapide est de prendre l’avion en atterrissant à l’aéroport de Kiruna. On trouve des prix de billets d’avion assez intéressant.

On peut également opter pour le train. Cela vous prendra plus de temps et pas forcement moins cher mais c’est un voyage en soi.

La Laponie finlandaise

La Laponie finlandaise a le vent en poupe et pour cause. La Finlande a mené de grosses campagnes de communication en France et Finnair a ouvert un vol direct depuis Paris. La Laponie finlandaise fait aussi rêver pour le village du Père Noel ce qui rend la destination assez touristique. Mais globalement, même si on trouve des endroits remplis de touristes, il suffit souvent de faire quelques kilomètres pour se retrouver tranquille en pleine nature. En Finlande, on trouve des paysages assez similaires à la Suède.

Où aller en Laponie finlandaise ?

Plus développée que sa voisine suédoise, les options sont assez nombreuses.

  • Rovaniemi si vous souhaitez rendre visite au Père Noel dans son village. C’est une destination très touristique mais en s’éloignant du centre, on se retrouve assez vite tranquille. L’espace est immense alors on ne se marche pas dessus. C’est une bonne option pour un premier voyage et si vous ne voulez pas forcement louer de voiture. Il y a absolument tout sur place et les activités sont bien développées ici.
  • Kuusamo / Ruka : proche de la frontière russe, c’est un secteur que je connais moins. J’y ai passé une nuit sans pouvoir y rester plus. Le coin semble assez préservé et idéal pour des vacances en famille. La station de ski de Ruka est très sympa et on peut également profiter du parc national d’Oulanka pour les escapades et activités nature.
  • Levi : C’est la station de ski populaire de Laponie finlandaise. Les finlandais y viennent volontiers pour le week-end. Si vous cherchez à passer des vacances en pleine nature mais recherchez également une vie nocturne (avec des restaurants, cafés, bars), Levi est la destination qu’il vous faut. Il y a tout sur place pour toutes les envies : chiens de traîneaux, motoneige, pistes de ski, ferme de rennes, spa, etc. Si la destination est assez prisée c’est parce que l’aéroport de Kittilä n’est pas loin et qu’il y a désormais un vol direct depuis Paris tous les lundis. Cela facilite beaucoup l’accès. Si c’est une destination que je n’aime pas forcement, elle a le mérite de tout proposer. En vous éloignant un peu du centre, vous pouvez vous retrouvez rapidement seul en pleine nature.
  • Inari / Ivalo : Si vous voulez allez au nord, Inari et Ivalo sont de bonnes options. C’est un secteur que je recommande très souvent notamment pour l’observation des aurores boréales. Le fait que ces villages se trouvent bien au nord maximisent vos chances d’en voir (surtout en ces années un peu difficile pour l’activité aurorale).
  • Saariselkä : Je n’ai personnellement pas aimé ce village que j’ai trouvé trop touristique. Par contre en vous éloignant un peu, vous vous retrouverez rapidement seul.
  • Parc national de Pallas-Yllästunturi pour les amoureux de la nature. On peut aller séjourner du coté d’Yllas pour profiter des joies du ski. Le petit village d’Ylläsjarvi ou celui d’Äkäslompolo plus animé sont des bons points de chute. Plus au nord, on peut loger à Muonio.
  • Kilpisjarvi à l’extrême ouest de la Finlande sur le territoire d’Enontekiö près de la frontière avec la Suède et la Norvège. On trouve ici le plus haut sommet de Finlande (l’Halti). C’est un coin assez intéressant pour la culture sami et les randonnées mais loin de tout.

A noter qu’avec l’engouement pour la Laponie finlandaise, on peut vite retrouver beaucoup de touristes sur certains secteurs. Pour éviter cela et si vous cherchez la tranquillité, il faut alors éviter les grosses structures et privilégier les petites (c’est assez logique) pour vos séjours organisés ou pour les activités.

Comment se rendre en Laponie finlandaise ?

Il y a 3 aéroports importants (enfin quand vous verrez la taille des aéroports, vous allez rire…) :

  • L’aéroport de Rovaniemi (pour séjourner à Rovaniemi et alentours)
  • L’aéroport de Kittila (pour séjourner du coté de Levi et le parc national Pallas)
  • L’aéroport d’Ivalo (pour le secteur d’Inari, Saariselkä)

Quand partir en Laponie ? Les différentes saisons en Laponie

On peut partir en Laponie toute l’année et y trouver des choses bien différentes selon la saison.

Il faut savoir que l’hiver est long. La neige arrive en général tout début novembre (parfois même avant) et quitte les paysages en mai.

Pour profiter au mieux d’un voyage hivernal en Laponie je vous recommande de venir entre décembre et mars. Si vous venez en novembre, il y aura déjà de la neige mais certaines activités ne seront peut être pas encore possible (je pense par exemple au chien de traîneau ou à la motoneige car les parcours traversent bien souvent des lacs gelés qui ne le seront pas assez).

Si vous venez en décembre et janvier (jusqu’à la mi-janvier), vous vivrez la nuit polaire. Les journées ne seront donc pas très longue en lumière. Attention, cela ne veut pas dire qu’il fait tout le temps nuit ! C’est une super période pour moi mais ce n’est pas fait pour tout le monde certainement.

En février et mars, les journées sont plus longues. C’est donc idéal pour les activités en extérieur. En mars et avril, c’est la haute saison en Laponie finlandaise pour le ski nordique. C’est aussi à cette période que l’on peut pécher sur les lacs gelés (on peut le faire avant bien sur mais vous ne pécherez surement rien…)

Les activités tel que le chien de traîneau, la motoneige se font jusqu’à fin avril selon les endroits. Cette période est sympa car il fait souvent moins froid. Par contre si vous comptez voir les aurores boréales, ce ne sera plus la période car la nuit tombe assez tard à partir de la fin mars.

La neige met un bon moment à s’évacuer. Les lacs dégèlent en mai voir juin.

Ensuite vient l’été et les moustiques. Cette année (2018) on a vécu notre premier été et celui ci a été exceptionnellement chaud (30°C). J’ai beaucoup aimé cette saison qui offre des paysages et une végétation bien différente. C’est à faire au moins une fois si on aime la nature et les randos.

Si vous souhaitez vivre l’automne en Laponie, il faut savoir que c’est assez tôt et rapide. Il faut alors venir en septembre. En octobre ce sera déjà trop tard. C’est d’ailleurs un mois peu attrayant pour venir en Laponie.


Ressources utiles pour préparer votre voyage en Laponie

Activités en Laponie

Nos Road Trip en Laponie


Vous pouvez également consulter le site de mon chéri Jérôme Aurora Maniacs dédié aux Aurores Boréales et à la préparation d’un voyage en Laponie

Copyright © 2009 - 2017 Je Papote - Blog Voyage & Cuisine du Monde | Tous droits réservés. | Les textes, recettes et photos sont la propriété du site Je Papote et sont donc protégés.