Aller au contenu
Accueil > Laponie > Conduire et louer une voiture en Laponie : mes conseils

Conduire et louer une voiture en Laponie : mes conseils

louer voiture conduire laponie

Peut-on conduire en Laponie l’hiver ? Quel type de voiture louer en Laponie ? Les routes sont-elles enneigées ? Voila le type de questions que je reçois régulièrement des lecteurs du blog souhaitant se rendre en Laponie.

Afin de partager mes connaissances et mon expérience sur le sujet, je me suis enfin décidée à faire un récap de toutes les informations utiles sur ce sujet important. Car vous ne le savez peut être pas mais pour se déplacer en Laponie, louer une voiture est la solution la plus pratique. Il y a certes des bus mais il y en a peu et si vous avez des connexions à faire entre plusieurs destinations, ce n’est pas toujours facile. J’en fais les frais moi-même chaque hiver lorsque je veux me déplacer et que je n’ai pas de voiture.

A mon sujet :
Je suis tombée amoureuse de la Laponie fin 2013 lors de mon premier voyage pour observer les aurores boréales. Depuis, j’ai pas mal vadrouillé sur les routes du grand nord suite à plusieurs voyages. Mais surtout, depuis l’hiver 2016, je vis en Laponie finlandaise durant les mois d’hiver (et un peu plus parfois, selon les années). Avec Jérôme mon compagnon, nous avons crée notre agence de voyage et proposons des séjours tout compris pour chasser les aurores boréales. Pour en savoir plus, c’est par ici.

van aurores boreales

Louer une voiture en Laponie l’hiver

Si vous organisez votre voyage par vous même, vous serez vite tenté de louer une voiture pour pouvoir vous balader comme bon vous semble. C’est une très bonne idée ! La Laponie, c’est avant tout de grands espaces et sans voiture, on ne va pas bien loin.

Pour rendre la lecture plus digeste, j’ai listé les questions que l’on me pose le plus souvent avec mes réponses 🙂 Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ou me contacter (j’ajouterai votre question à la liste).

Quel type de voiture louer ?

Vous pouvez louer n’importe quel type de voiture. Le 4 roues motrices est un plus (ça rassure pas mal) mais absolument pas obligatoire. On avait pour habitude de louer des 4×4 par le passé car on aime bien barouder un peu partout, du coup c’était confort. Mais globalement, les locaux n’ont pas tous un 4×4 loin de là. Moi même quand je loue une voiture sur place, j’opte désormais pour une citadine.

Les voitures sont-elles équipées pour la neige ?

Les voitures en Laponie ont toutes au minimum des pneus neige. C’est tout simplement obligatoire ! Jusqu’il y a peu, les voitures de location en Laponie étaient équipées systématiquement de pneus cloutés mais on a remarqué que ce n’est plus toujours le cas. Il ne faut pas s’en inquiéter plus que cela car l’important c’est le pneu neige. Les pneus cloutés aident sur le verglas mais ils ont leurs limites. Par précaution, vous pouvez demander à votre loueur le type de pneu monté sur la voiture comme ça vous aurez l’info.

Où louer votre voiture ?

Le mieux est de réserver votre voiture bien en amont de votre voyage pour bénéficier des meilleurs tarifs. Il y a en Laponie tous les loueurs classiques que l’on connait : Europcar, Avis, Hertz, etc.

Mais si vous voulez avoir un bon tarif, je vous conseille de passer par un comparateur de prix qui proposera souvent de biens meilleurs tarifs. Personnellement je passe par Booking (anciennement RentalCars) pour toutes mes locations (que ce soit en Laponie ou ailleurs dans le monde), tarif imbattable.

En passant par ce type de site, vous pouvez comparer les prix selon les loueurs et ajouter les assurances que vous souhaitez. J’ai fait le comparatif un bon nombre de fois et j’obtiens toujours un meilleur prix en passant par cet intermédiaire qu’en direct avec le loueur. Juste un truc auquel il faut faire attention : si vous avez déjà pris une assurance lors de votre résa, n’en payez pas une en plus au moment du retrait (on vous en propose une parfois alors que vous en avez déjà une).

Le mieux est de prendre votre voiture à l’aéroport (à moins de séjourner dans une ville comme Rovaniemi où il y a des loueurs en ville). En plus, lorsque vous arrivez à l’aéroport, la voiture sera souvent en marche et chauffée, que demandez de plus !

aeroport kittila

Payer votre voiture de location : carte de débit / crédit

Vous n’y avez peut-être jamais fait attention mais la plupart des loueurs n’acceptent que des cartes de crédit (dans leurs conditions générales de vente). C’est ainsi depuis très longtemps mais depuis quelques temps, certains loueurs sont moins souples et exigent une carte de crédit pour louer une voiture en Laponie.

En France, on utilise principalement une carte de débit (regardez votre carte bancaire et vous verrez marqué débit ou crédit). Depuis 2 ans, j’ai eu écho de mésaventures à ce sujet : des personnes qui ont pu réserver leur voiture mais une fois sur place, au moment de régler la caution, la carte de débit a tout simplement été refusée et donc impossible de récupérer la voiture. J’ai mené l’enquête en Laponie finlandaise (à l’aéroport de Kittila) l’hiver dernier auprès des loueurs et ils m’ont tous dit qu’il fallait une carte de crédit. Étrange car j’ai déjà loué une voiture avec une carte de débit par le passé…

Bref, tout ça pour dire que c’est un peu au coup de chance. Pour vous éviter toute angoisse, le mieux est de vous procurer une carte de crédit. La solution la plus simple (celle que j’ai appliquée cet hiver), c’est de demander à votre banque de passer votre compte en débit différé. Vous allez alors avoir une nouvelle carte et dessus, il y aura bien la mention “crédit”. Ainsi, le loueur pourra prendre une empreinte (sans vous débiter la caution). Il doit y avoir d’autres solutions mais je ne connais que celle-ci. Cela change un peu les choses au niveau de la gestion de son compte bancaire mais au final, ça revient au même (au lieu d’être débité à chaque opération, c’est en fin de mois).

Prise du véhicule et restitution

Lorsque vous prendrez votre voiture, la plupart du temps elle sera en marche et chauffée. Faites en bien le tour et vérifiez l’état des lieux qu’on vous aura remis (ou fait avec vous). Pour la restitution du véhicule, il se peut que l’agence soit fermée (même si elle indique être ouverte). Dans ce cas là, il faut laisser la voiture sur le parking à disposition (souvent bien indiqué à l’aéroport).

N’oubliez pas de faire le plein si vous devez rendre la voiture ainsi. Je vous conseille de prendre en photo le compteur kilométrique et la jauge d’essence qui montre que le réservoir est plein et faites quelques photos de la voiture en cas de problème. Vous n’aurez plus qu’à laisser les clefs dans une boite au niveau de l’agence.

Si vous arrivez tardivement (en dehors des heures d’ouverture), vérifiez avec l’agence si elle sera ouverte car elles le sont souvent en réalité. Par exemple à Kiruna, Europcar indique être fermé mais en réalité ils sont toujours ouvert à l’heure d’arrivée du dernier vol. Par contre faites attention, il y a parfois des frais (comme l’applique Europcar à priori).

Prendre l’option GPS ou pas ?

Si vous avez un smartphone, vous devriez pouvoir vous passer d’un navigateur GPS (en option payante). Vérifiez votre forfait téléphonique pour voir si le(s) pays où vous allez rouler sont inclus (option à activer chez certains opérateurs). Chez Free par exemple, la Finlande, la Norvège et la Suède sont inclus donc aucun soucis pour utiliser la 4G (et elle fonctionne très bien en Laponie). Vous pourrez alors utiliser Google Maps ou Waze sans soucis (de toute façon, vous verrez qu’il n’y a pas 36000 routes). Les zones blanches sans réception sont très rares.

Si vous ne pouvez pas utiliser les données mobiles, vous pouvez avant votre voyage installer Maps.me qui s’utilise sans réseau ou encore télécharger des cartes sur Google Maps à consulter hors connexion. Pensez à supprimer les cartes au retour pour liberer de la mémoire sur votre téléphone. Enfin, n’oubliez pas de prendre un support de téléphone et un chargeur (il y a pratiquement toujours une prise USB dans les voiture), c’est plutôt pratique 🙂

A quoi sert le câble 220 volt dans la voiture ?

Dans la plupart des cas, vous verrez qu’il y a un câble dans votre voiture et les loueurs prennent rarement le temps de vous expliquer à quoi cela sert (ou vont vous dire qu’il ne sert à rien). C’est un câble qui se branche à l’avant de la voiture sur une prise 220 volts. Cela sert à garder l’huile moteur à température et donc à protéger la voiture. Et s’assurer de pouvoir démarrer.

Mon conseil : essayez de penser à brancher la voiture la nuit (ou lors d’un long arrêt) quand il commence à faire autour des -20°C. Vous verrez des bornes sur les parkings des hébergements (hôtels, chalets loués), voir sur certains parkings publics.

Voiture électrique ou hybride en Laponie ?

Je vous déconseille de louer ce type de véhicule. Ils fonctionnent en Laponie mais je trouve que c’est tout de même risqué. Cet hiver il a fait très froid et j’ai vu des touristes coincés plusieurs jours avec leur voiture hybride qui ne démarrait pas. C’était la batterie et il a fallu une intervention spécifique contrairement aux voitures thermiques où il suffit de mettre des câbles.

Est-ce que le diesel peut geler ?

En voilà une bonne question ! Si vous faites le plein en Laponie finlandaise ou suédoise, le diesel est fait pour supporter de très basses températures. Par contre, ce n’est pas toujours le cas en Laponie norvégienne. Du coup attention si vous commencez votre séjour coté Norvège pour ensuite aller en Suède ou Finlande. Vérifiez le type de diesel ou demander pour être sûr (En Finlande la notion de température est souvent indiquée sur la pompe). S’il n’y a que du diesel “classique”, mettez en un peu (mais suffisamment pour ne pas tomber en panne car il n’y a pas de station service tous les 2km) et attendez d’être en Finlande/Suède pour faire le plein. Idem si vous venez du sud de ces pays, prenez ce point en considération.

Est-ce que je peux passer les frontières avec ma voiture de location ?

Ce point-là est très important et ma réponse est : demandez à votre loueur ce qu’il en est ! Certains l’autorisent sans surcoût, d’autres avec un supplément. Il vaut mieux se renseigner avant ! On peut avoir l’idée de ne rien dire car c’est vrai, qui saura que vous avez traversez la frontière ? Et bien à vous de voir mais si vous louez votre voiture en Suède et tombez en panne en Norvège sans avoir prévenu que vous changiez de pays…ca risque de ne pas vraiment passer niveau assurance.

A ce sujet : si vous souhaitez prendre votre véhicule dans un pays et le restituer dans un autre, sachez que cela semble assez compliqué ou avec un surcoût qui fait bien mal…

Je me suis fait flashé, que dois-je faire ?

Il y a peu de radar en Laponie mais ils existent au niveau des villes. Si cela vous arrive, c’est le loueur qui recevra l’amende en principe et vous demandera de la payer… ou non. On a déjà vu des gens ne jamais rien recevoir alors…j’aurais tendance à dire, vous verrez bien (mais roulez à la bonne vitesse avant tout, ca évite tout problème !)


Combien ça coute de louer une voiture ?

Liens directs pour louer une voiture depuis ces aéroports. Vous pourrez voir les tarifs, c’est essentiellement moins cher en passant par un comparateur de prix plutot qu’en direct (pas compris la logique d’ailleurs)

location voiture rovaniemi
Voiture louée en février 2019 à Rovaniemi

Conduire en Laponie l’hiver

Maintenant que vous avez pas mal d’infos sur la location de voiture (voir vous avez déjà loué votre véhicule), voici quelques infos, conseils sur la conduite en Laponie.

Les routes sont-elles praticables l’hiver ?

La réponse est oui ! Et on roule très bien tout l’hiver. Les routes sont blanches mais dégagées très régulièrement (sur les axes principaux en premier puis les axes secondaires lorsqu’il neige). Je suis du genre à ne pas rouler quand il neige en France mais en Laponie aucun problème, aucune appréhension. Les voitures sont équipées de pneus neige voire pneus cloutés ce qui permet de rouler parfaitement. Selon le pays (Finlande, Norvège ou Suède), les limitations sont différentes mais pour ma part, je dépasse rarement les 80km/h pour des questions de sécurité. S’il faut freiner en urgence…passé 80km/h cela devient risqué.

route laponie janvier
Route en janvier en Laponie

Quels sont les dangers sur la route ?

  • Les animaux

1er danger sur les routes : les rennes ! Ils sont souvent au bord des routes ou peuvent traverser. Il faut donc être très vigilant et ne pas hésiter à ralentir dans certaines zones. On peut également croiser des renards, des lièvres et plus rarement des élans qui traversent à toute allure. Ouvrez l’œil surtout la nuit 🙂

Si vous percutez un renne ou un élan, vous devez appeler le 112 !

troupeau renne karasjok
Rennes rencontrés de nuit dans le secteur de Karasjok (Laponie norvégienne)
  • Les tempêtes, verglas

Autre danger : le verglas, les tempêtes de neige. Cela n’arrive pas tous les jours, rassurez vous mais cela peut arriver. S’il neige fort, la visibilité sera fortement réduite. Si vous pouvez éviter de prendre la route un jour de tempête c’est mieux. Il ne faut pas oublier que la nature est plus forte que nous et en Laponie on le voit assez rapidement. Imaginez-vous en pleine tempête, en panne ou enlisé et cela devient vite risqué s’il fait très froid. En général, les gens s’arrêtent facilement si vous avez un problème sur la route mais parfois il peut se passer un moment avant qu’une voiture ne passe. En Laponie norvégienne, il peut y avoir des routes fermées lors de tempêtes (fermées par une barrière), c’est à savoir. On trouve parfois des abris d’ailleurs pour pouvoir se réfugier en attendant que la route ré-ouvre. En tous cas, si la route est fermée, ne soyez pas inconscient, n’y allez pas car d’un coin à un autre, le temps peut être radicalement opposé (tempête, risque d’avalanche, etc).

Mais ce qu’il faut le plus redouter, c’est le verglas ! Car dans ce cas là, on ne peut pas faire grand chose. C’est assez rare mais l’hiver dernier, il y a eu une semaine où le verglas s’était invité sur la coté norvégienne (du coté de Tromso). Résultat : très difficile de conduire. Chez nous, en Laponie finlandaise, on a eu un cas de forte pluie verglaçante pour la première fois. Malgré les pneus cloutés, notre véhicule n’accrochaient plus à la route. Dans ce type de cas, il faut soit s’arrêter en attendant que “DDE locale” passe, soit rouler à très faible allure.

  • Les poids lourds, bus

Attention aussi aux poids lourds qui roulent excessivement vite je trouve (parfois plus que 80km/h). Personnellement, si un camion est derrière moi, je m’arrête sur un parking au bord de la route pour le laisser passer et je suis ainsi tranquille (plutôt que de l’avoir collé à moi). Vous allez aussi croiser des bus ou des camions et là c’est pas toujours évident car certains ne font pas d’effort et roulent là où ils veulent. Ralentissez et faites attention en serrant à droite mais pas trop au risque de sortir de la route et vous enliser. Idem si vous voulez vous arrêtez en route. Attendez un parking (il y en a régulièrement au bord de la route), ne vous arrêtez pas sur la route ou sur le bas coté car vous allez vite vous enfoncez sans pouvoir repartir. Ça arrive à de nombreux touristes chaque hiver !

Précautions à prendre

Enfin pour finir, voici quelques précautions à prendre quand vous prenez la route (dans le cas d’une panne, tempête par exemple) :

  • Etre habillé chaudement ou avoir de quoi se couvrir. N’oubliez pas que vous êtes en région polaire, tomber en panne par -40°C n’est pas anodin.
  • Avoir une lampe (lampe frontale par exemple) avec soi (notamment durant la nuit polaire).
  • Prenez avec vous de quoi boire et manger.
  • Avoir un téléphone et un chargeur pour pouvoir appeler si besoin.
  • Si vous faites un road trip, évitez les trop longues distances car si la météo est mauvaise, votre trajet peut être doublé (ou plus) en temps.

Si certains points ne sont pas clairs ou si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire et j’actualiserai la page au fur et à mesure.

Je vous souhaite en tous cas une bonne route et soyez prudent ! 🙂

Retrouvez tout mon contenu sur la Laponie pour vous aider à préparer votre voyage.

route hiver laponie
La route a un air hivernal !

Cet article contient des liens d’affiliation. Cela veut dire que si vous cliquez et réservez via ces liens, je toucherai une commission. Pour vous, le prix ne change pas. Cela me permet de maintenir le site à jour (et payer les frais de fonctionnement) et de créer de nouveau contenu pour vous aider.


13 commentaires sur “Conduire et louer une voiture en Laponie : mes conseils”

  1. Bonjour Marine, le mieux c’est de demander au loueur car je ne sais pas comment sont équipés les camping cars dans le sud du pays. Ont il des pneus cloutés et tout ce qu’il faut contre le froid ? Tout ce que je sais c’est que voyager en camping car en hiver en Laponie se fait peu. Les voyageurs qui l’ont fait (avec leur propre camping car – en ayant pris toutes les précautions) se sont retrouvés assez embêtés avec le froid (pb de chauffage, d’eau)

  2. Bonjour, merci pour toutes ces informations. Nous comptons partir en décembre 2024 en camping-car en famille en location à Helsinki. Savez vous s’il sont équipés de bloc moteur, s’il est nécessaire de les brancher à une prise comme les voitures, s’il faut prévoir un système de chauffage supplémentaire ?
    Merciiiii

  3. La conduite se fait plutôt bien sauf si la météo est mauvaise mais globalement on circule bien et s’il tombe de la neige, les axes principaux sont de suite dégagés. Faire Rovaniemi Levi ca se fait super bien. Il faut compter 2 h.

  4. Bonjour, merci beaucoup pour l’article ! C’est vrai qu’on appréhende un mek la conduite en Laponie ! Est ce que vous pensez que le trajet Rovaniemi-Levi peut se faire facilement ou c’est déjà une trop grande distance ? Merci pour votre réponse 🙂

  5. Bonjour merci pour cet article bien détaillé. Nous partout d’Helsinnki à Kuusamo en voiture de location oit ensuite vadrouiller à droite à gauche. Je m’inquiétais de rouler autant dans un pays neigeux, le voilà rassurée !

  6. Il n’y a pas ce branchement sur les voitures françaises effectivement mais sur les voitures ici et notamment les voitures de location. C’est quelque chose qui peut être rajouté sur une voiture mais ça vaut le coup si on compte passer l’hiver sur place. Si tu viens dans quelques jours et pour une courte durée tu n’en auras pas besoin, il ne fait pas encore froid…

  7. Bonjour, tu parles d’un câble 220 à brancher devant mais sur nos voitures françaises on n’a pas de quoi se brancher ? Je pose cette question car je pense venir en voiture d’ici quelques jours. Merci !

  8. Hello Margot,
    Le 4×4 n’est pas obligatoire mais si vous voulez empruntez des pistes et être plus serein c’est pas mal. Et oui je passe par Rentalcars, on peut filtrer il me semble. Il y a moins d’offres mais on en trouve. Ce que je faisais aussi c’est contacter le loueur en direct après la resa pour être sûre qu’on esr bien sur un 4 roues motrices. Ça m’est arrivé d’avoir un 4×4 2 roues motrices et du coup on a du changer sur place quand on a vu que ce n’était pas ce qu’on avait demandé.

  9. Bonjour Céline,

    Merci pour ces conseils ça nous aide bien pour la préparation de notre voyage en janvier prochain.
    Mon conjoint avait comme idée de louer un 4X4 (style baroudeur dans la neige), j’ai regarder sur internet et effectivement il y a surtout des citadines à louer. Lorsque vous avez louez des 4X4 vous passiez aussi par RentalCar?

    Bonne journée,

    Margot

  10. Salut Jennifer,

    Je n’y suis jamais allée mais à ce que j’en sais, on peut tout à fait y aller sans excursion guidée. Par contre faites gaffe à ne pas prendre un chemin pour motoneige. Encore la semaine dernière, un touriste s’est aventuré dans ce qu’il pensait être une route. Résultat, voiture bloquée et obligée d’appeler une dépanneuse 😀 Bon voyage !

  11. Bonjour Céline,

    Nous partons de façon imminente pour la laponie avec mon conjoint. Nous aurions aimé faire les Cascades de Korouoma. J’ai lu que le parcours était plutôt bien balisé, en revanche, je suis tombée sur un article qui disait que les routes pour accéder au parking du parc n’étaient pas accessible sans passer par une excursion…
    As-tu des conseils sur ce point ?

    Merci de ton retour

    Jennifer

  12. Hello Jodie,
    On ne trouve pas vraiment de van aménagé en Laponie l’hiver car il peut vraiment faire très froid et à ces températures : -20, -30 voir -40°C cela est risqué de dormir dans un véhicule non chauffé. Et comme tu le dis, l’eau a de grande chance de geler (je connais des personnes ayant voyagé avec un camping car et l’eau a gelé au bout de quelques jours). Le mieux l’hiver c’est de louer un véhicule et de dormir dans un logement clairement.

  13. Bonjour. Savez vous si la location d’un van aménagé en hiver est possible ? Est il dangereux de rouler avec ce genre de vehicule sur les routes enneigé ? L’eau du van aménagé peut elle geler ? Est il possible de stationner où nous souhaitons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.