Aller au contenu
Accueil > Notre hiver en Laponie > Fin de saison – Saison 4, épisode 17 et 18

Fin de saison – Saison 4, épisode 17 et 18

Hello les amis !

J’ai manqué à l’appel dimanche dernier et hier également mais je me rattrape aujourd’hui. J’avais envie de commencer mon lundi par cet article avant de me mettre sur d’autres sujets. J’espère que vous allez tous bien en cette période sacrement étrange.

Fin de saison 4

Nous avons fini nos deux dernières semaines de séjour de la saison avec un goût étrange, celui du coronavirus. Bien que la Finlande ne connaisse pas (encore à ce jour) une propagation énorme (j’y reviendrai plus bas dans l’article pour vous expliquer la situation ici), le coronavirus était plus ou moins dans l’esprit de chacun. Difficile de faire abstraction des actualités même pour nos vacanciers mais nous avons réussi à leur faire passer une belle semaine de vacances. On arrive à lâcher prise assez facilement ici.

En tous cas, on se dit qu’on a eu chaud car on a finit notre saison. Ce virus aurait sévit plus tôt, on aurait clairement eu des difficultés. Tout le secteur du tourisme est directement impacté et certains ne passeront certainement pas cette crise. On espère vraiment un retour à la normale rapide même si aujourd’hui il est difficile d’y voir clair.

Revenons sur notre saison plutôt ! Une quatrième qui s’est globalement bien déroulé je trouve. Niveau organisation, je crois qu’on a pas fait mieux jusque là mais on a encore des pistes d’améliorations en tête. Les prochains mois vont être l’occasion de réfléchir à tout ça calmement.

L’hiver a été très bon niveau enneigement sans qu’il ne fasse très froid par contre. On a eu un peu de tout niveau météo. Je ne saurai dire si c’était mieux ou moins bien que les années précédentes. Ce qui est sûr c’est que c’était encore un chouette hiver, qu’on s’est encore émerveillés de tout un tas de choses, et aussi de voir nos voyageurs heureux dans ce petit cocon. Niveau chasse aux aurores, Jérôme a tout fait pour aller chercher les aurores boréales tant attendues. Sur 17 semaines, 1 groupe est reparti sans vraiment en voir à cause d’une mauvaise météo. Ils ont pu voir quelques lueurs faibles que Jérôme et moi ne considérons pas comme suffisantes pour dire qu’ils en ont vu.

Maintenant l’heure est au rangement mais aussi aux vacances ! Jérôme va pouvoir souffler et prendre du temps pour lui. Pour moi c’est un nouveau rythme, je continue à bosser pour mes clients à distance en journée. Plus de longues soirées derrière l’écran. Enfin si mais pour regarder des séries et c’est bien plus sympa !

La suite

On avait prévu de rester en Laponie jusqu’à fin avril. Lou notre nièce devait venir pour les vacances de pâques mais tout ça est remis en cause. Elle ne pourra pas venir nous voir et nous…et bien on ne sait pas trop quand on pourra rentrer. On verra en fonction de la situation. On avait des choses prévues en mai : des rendez-vous en France, nous rendre au mariage d’un couple venu l’an dernier ici, partir ensuite en Martinique pour aller plonger. Mais là…on ne sait franchement pas comment les choses vont évoluer donc on verra et on s’adaptera en fonction.

laponie

Le coronavirus en Finlande

En Finlande nous ne sommes pas confinés au moment où je vous écris et la vie suit son cours presque normalement. Beaucoup m’ont demandé si nous avions des cas ici. La Finlande ne fait pas exception. Ça a commencé tout doucement avec de premiers cas dans le sud du pays. Je regarde le chiffre des cas augmenter chaque jour. Hier, nous en étions à 626 cas et 1 mort. Je suis les actualités de près pour voir si des décisions sont prises. C’est là que tu te sens un peu perdue à vivre dans un pays dont tu ne parles pas la langue. Je lis pas mal de presse en anglais du coup et Google traduction est devenu mon meilleur ami depuis quelques jours. Vous me direz, c’est peut-être le moment de booster mon apprentissage ! Rien de plus frustrant que de ne rien comprendre.

Bref, si vous vous plaignez de la gestion du coronavirus en France, sachez que ce n’est guère mieux en Finlande. A Helsinki, tout est encore ouvert alors que les cas augmentent chaque jour. Les écoles ont fini par fermer mais certaines vont ouvrir de nouveau (j’ai pas compris la logique là). En fait la Finlande a pris des mesures : fermer les frontières, dire aux voyageurs internationaux de rentrer chez eux et voilà. Le truc c’est que les finlandais continuent de voyager dans le pays. Et vous savez où ils vont ? En Laponie ! Les mois de mars à mai, c’est la haute saison du ski nordique, il y a pas mal de tourisme local à cette période. Avec le coronavirus, personne n’a annulé ses vacances voir certains se sont dit que ce serait une bonne idée d’aller en Laponie. Ce week-end il y avait des bouchons pour monter dans le nord !! Faut dire que rien n’est fermé, que personne ne vous remboursera votre location de chalet alors autant y aller. Sauf qu’ici le système de santé est pauvre. Le premier hôpital est à 4h de route de chez moi par exemple et n’est pas du tout prêt à accueillir beaucoup de malades si cela dégénérait. Le gouvernement prend peu de décision alors qu’ils ont le recul par rapport à ce qui se passe dans les autres pays. Les grosses stations de ski ont fini par prendre la décision de fermer (aujourd’hui je crois) quand elles ont vu les gens du sud débarquer en masse ce week-end. En fait ça fait comme les parisiens qui sont partis à la campagne. Même histoire !

Nous ne sommes donc pas confinés mais nous sortons peu. On évite d’aller trop en course et seul l’un d’entre nous y va. On a aussi une pénurie de pq si vous voulez savoir ! Ça me fait rire car beaucoup me disent à longueur d’année que la Finlande et les finlandais sont géniaux mais vous savez, les comportements ne sont pas bien différents en fait. Rien n’est jamais parfait 🙂

Neige novembre LaponieMon activité

Cette histoire a également un impact sur mon activité. Déjà par rapport au blog forcement puisqu’il traite de voyages et qu’on ne peut plus voyager. Comme beaucoup de blogueurs voyage, j’ai donc eu une chute drastique de visites. Et qui dit perte de trafic dit perte d’argent car vous ne le savez peut être pas mais je tire des revenus du blog par un peu de pub (les 2, 3 bannières que vous voyez sur le site qui rapportaient déjà pas beaucoup mais là…pour ce mois ci je vais gagner attention 32€ youhou !!!). J’ai aussi des revenus via des liens d’affiliation (en gros si je recommande un hôtel, que vous cliquez sur un de mes liens booking.com et que vous réservez, je reçois une petite commission sans que cela change le prix pour vous) qui sont tombés à zéro puisque plus personne ne fait de réservation. A coté de cela, je travaille parfois sur des projets de voyage rémunérés. Ils ont tous été annulés également. Donc clairement un manque à gagner avec le blog.

J’ai aussi mes clients pour lesquels je travaille en freelance. La plupart sont sur le domaine du tourisme alors comme ils sont impactés, ça finit par m’impacter. J’ai en gros 2 clients en pause et d’autres qui souhaitent poursuivre. J’ai donc encore un peu de boulot mais je sens que les prochains mois risquent d’être compliqué. On est tous logés à la même enseigne donc on verra pour la suite.

Fin de saison, fin des articles du dimanche

Je sais que mon article du dimanche va manquer à certains mais qui dit fin de saison dit l’arrêt de ces articles. Il faudra attendre l’hiver prochain pour les retrouver. Bon je donnerai des news via ma page Facebook, vous ne serez pas sans nouvelle rassurez vous 😀

J’espère que de votre coté tout se passe bien et que le confinement n’est pas trop difficile à vivre. Perso j’ai un peu le moral en berne mais on ne va pas se laisser abattre. Il y aura très certainement des jours avec et des jours sans. Il va falloir prendre son mal en patience. Portez-vous bien, faites attention à vous, à vos proches et si vous avez envie de discuter, n’hésitez pas. Vous savez où me trouver 🙂

A tout bientôt !

PS : Mallow va bien et vit sa meilleure vie avec nous H24 🙂

3 commentaires sur “Fin de saison – Saison 4, épisode 17 et 18”

  1. Merci Elodie de m’avoir laissé un commentaire ! Prenez soin de vous également. Nous c’est repos, un peu de boulot pour moi et des soirées séries !! 🙂 Pour les fraises : penses bien que c’était des cageots haha !

  2. Bonjour Céline,
    Dernier post du dimanche, cela passe bien trop vite. Encore merci d’avoir pris le temps pour nous, c’est toujours un plaisir de te lire. J’ai déjà hâte à la saison 5 même si cette fois ci je n’en ferai pas partie… Concernant le coronavirus, il faut prendre son mal en patience, nous adoptons les gestes barrières, je me rends aux courses une fois semaine ( et oui à 5, ça part vite), et sinon on essaie de profiter du jardin au maximum avec les enfants. Nous avons vraiment de la chance d’en avoir un, du coup ça prend du temps. Cette après-midi j’ai acheté des plants de fraisier en allant faire mes courses hebdomadaires, nous les avons plantés avec les filles. Les fraises me feront penser à vous et surtout aux anecdotes sur les barquettes de Rovaniemi! J’espère que vous serez épargnés par le virus, et que la Finlande va se rendre compte du phénomène et prendre des mesures plus sérieuses… Profitez de vos vacances meme si cela se passe en Finlande, prenez du temps pour vous et votre couple c’est important. Je le redis mais notre semaine en votre compagnie était vraiment fabuleuse alors merci de nous faire vivre tout ça encore et toujours via le biais du blog, n’en doute pas et continue d’écrire tu auras toujours quelques lecteurs ravis! Bises à vous trois. Élodie

  3. Dernier article et déjà la nostalgie s’installe. C’est vrai que c’est une epoque étrange. Dans beaucoup d’endroits la Nature reprend déjà ses droits, a Venise l’eau des canaux est redevenue transparente et les animaux marins et aquatiques reviennent. A Cagliari en Sardaigne des dauphins nagent dans le port, et plus modestement mon jardin est rempli d’une multitude d’oiseaux.
    A côté de ça les humains que nous sommes vivent dans la peur.
    Personnellement je ne renonce pas à mes voyages, j’espère bien partir en Ecosse en juin, même si c’est tendu, et j’ai confirmé mon island trip aux Canaries en octobre.
    Je suis un optimiste incurable 😁.
    J’espère pour toi que la situation va s’arranger rapidement.
    L’article du dimanche va me manquer.
    Pas que pour les nouvelles de Laponie, pour ce qu’il est tout simplement.
    J’ai une autre tare incurable, je suis un papoteur forcené.
    A bientôt.
    Prends soin de toi, de Jerome et de l’incontournable Mallow.
    Bises et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.